L'événementiel by Takaneo

Le philosophe Gilles Deleuze dans Le Pli décrivait, presque musicalement, l’événement comme une vibration. Et, en effet, c’est exactement cela : un moment défini, inattendu et éphémère, porteur de sens et d’émotions qui se vit intensément avant de rester vivant, déployé dans la mémoire de ceux qui l’ont vécu.

A l’ère du light (les 115 grammes de notre téléphone nous permettent d’être connecté au monde entier), on ne veut plus de la pesanteur d’un speech asséné mais la légèreté d’un message suggéré. On ne cherche plus une information mais une expérience. On ne veut plus forcément communiquer, on veut communier. D’où la nécessité de proposer aux invités non pas des discours mais des expériences !

L’événement…une fabrique de symboles 
Aujourd’hui, un événement est tout entier composé de symboles : le choix du lieu (décalé, luxueux, arty, etc.), le choix du déroulé (discours, buffet, type de l’accueil, etc.), le choix des animations (high-tech, sportives, culinaires, etc.), l’habillage global (grandiose et lumineux, intimiste, floral, etc.). Ces symboles sont autant de signes que les invités vont décoder et qui délivreront le sens du message que l’organisateur veut faire passer : l’image qu’il veut donner, les projets autour desquels il souhaite fédérer ses équipes, l’état d’esprit qu’il veut insuffler à ses collaborateurs. Chacun des éléments qui composent l’événement porte un signe. C’est l’ensemble qui en donne le sens. L’événement, c’est le message. 

L’événement… immersion dans l’émotionnel 
Dans cette fabrique de signes, on ne s’adresse plus simplement à l’intellect mais à l’émotion, aux émotions. Aujourd’hui, chacun est devenu un « collectionneur d’expériences », pour reprendre un terme du sociologue Gilles Lipovetsky, moins obsédé de standing que de changements permanents et d'expériences émotionnelles. Le déroulé de l’événement doit donc être pensé très soigneusement pour placer les invités au cœur du processus en faisant les premiers acteurs. 

Participation, interactivité, activités collectives, tout est bon pour que ce soit les invités qui fassent le show ! En cela, les technologies immersives d’aujourd’hui, sont des sources d’expériences multisensorielles incomparables, insolites, et spectaculaires… à condition qu’elles ne soient pas de simples gadgets mais au service du sens et de la cohérence globale de l’événement !

L’événement…qui doit s’ancrer dans la mémoire 
Enfin, le propre de l’événement, ainsi que sa force, c’est d’être éphémère. Et donc de durer car il est mémorable. En cela, l’après-événement doit être prévu dès la conception de l’événement pour mettre en place un ensemble de dispositifs qui permettra aux invités de garder une trace : photos, vidéos, anecdotes, moments volés… Un événement réussi aura d’autant plus de force et de pérennité s’il s’inscrit durablement dans la mémoire de chacun.

Moment de cohésion et de communion, l’événement est un des leviers les plus performants pour faire passer un message durable. Et s’il rencontre autant de succès auprès des entreprises et du public aujourd’hui, c’est qu’il est au diapason de nos attentes profondes et intimes : besoin de partager des émotions, d’être ensemble, d’adhérer à des valeurs. Quelle plus belle ambition que de créer ce moment et de l’offrir en partage ?

Pour en savoir plus sur les événements organisés par Takaneo Consulting.